Espaces verts en péril dans le quartier ! Réagir !

La cause est entendue et largement partagée par les habitants : La présence des espaces publics, verts en particulier, est un élément majeur de la qualité du cadre du vie. Leur apport est non seulement écologique mais permet aux habitants au plus près de chez eux, de se ressourcer, de se détendre, de se rencontrer dans un contexte toujours plus densifié. Pourtant une tendance est à l’œuvre. Dans la proximité des habitations, leur espace rétrécit progressivement. L’appréciable création d’espaces emménagés comme le delta vert, situés cependant bien plus loin, ne vient pas compenser. Ne faut-il pas arrêter une telle dérive préjudiciable à tous les habitants ? Car ici l’affaire est de taille. Les habitants s’en mêlent et font appel à soutien.

Faisons le compte pour le seul quartier du Prêche.

  • Espace vert autour de la salle St Maurice. Toujours en sursis de vente par la mairie depuis 2013, après que la société Icade ait abandonné le projet de constructions prévu sur ce terrain et ceux de l’ancienne verrerie et bricolots.
  • Espace Terres Neuves. L’espace où poussaient les mûriers a disparu avec l’O.R.U. d’Yves Farge. Le béton a pris sa place.
  • La Maye de Bernet. Depuis que la mairie à vendu le terrain à la société Vilogia, deux immeubles supplémentaires sont en projets (30 logements). L’un au moins viendrait entamer le petit parc pour lequel le comité s’est mobilisé depuis 2014. La construction de garages réduit un autre espace vert.

Aux Près Lacoste avec St Mandé. Faits et questions

Décision de la majorité du conseil municipal du 8 juin de vendre deux parcelles d’espace vert public. A la clef, la construction d’un immeuble de 5 niveaux (1).

Image de synthèse du projet – hauteur 14,5 m

Un immeuble d’une telle hauteur viendrait défigurer cet endroit. Une sorte de verrue plantée dans un décor qui avait permis l’intégration réussie du domaine Saint Mandé dans le paysage local.
Toujours plus d’habitants et moins d’espaces verts, avec la réduction de celui des Près Lacoste ?
Des préjudices aussi pour les résidents de St Mandé. Après avoir subitement appris le projet de construction à deux pas de leurs portes et fenêtres, ils ont vite compris les conséquences sur la vue, la lumière, la tranquillité et la valeur de leur bien.

Une méthode contestable

Une mise en scène avait permis d’attester par huissier de la fermeture au public de cet espace, afin de pouvoir le privatiser. Quelques barrières placées pour le temps du constat, et le tour était joué.

L’espace clôturé pour les besoins de la cause !

Une manière de détourner un espace destiné à rester public, après la vente (dont la légalité n’est pas avérée) à la mairie par le syndic de copropriété.
Une construction pour permettre de solder des engagements liés à l’O.R.U. (2)  Yves Farge/Terres Neuves. Pourtant, depuis 2014, les engagements à terminer l’O.R.U. ont été transférés à la société Vilogia. Dès lors, la commune ne devrait pas avoir à puiser dans le patrimoine public Béglais. Vilogia prévoit par ailleurs pour la même raison l’utilisation de l’un de ces terrains, rue des Près Lacoste avec d’autres répercussions possibles.

Agir et réagir !

Les habitants du Domaine St Mandé ont réagi et s’organisent pour tenter de stopper ce projet (3). Ils ont mandaté un avocat pour déposer un recours. Le comité de quartier soutient leurs initiatives et a sollicité une audience auprès du Maire afin d’échanger et d’envisager d’autres solutions à ce dossier.
Un espoir avec l’arrivée du nouveau Maire. Les premiers contacts, ses premières interventions paraissaient exprimer une volonté d’être très attentif aux questions de proximité, à la préservation de l’identité des quartiers, à une urbanisation douce comprise par les habitants. Alors !!!
Pour en savoir plus, cliquer ICI

 

1 – 5 niveaux : Parking semi-enterré + 3 étages+ 1 étage dit en attique car en décalage arrière avec la façade. 2  – O.R.U. Opération de Renouvellement Urbain Yves Farge/Terres-Neuves. 3 – Ils font appel à contribution financière afin de pourvoir réunir les moyens de cette contestation ICI . Il sera rendu compte de l’utilisation des fonds recueillis et des modalités d’affectation d’un éventuel surplus, par le collectif de St Mandé avec le comité de quartier du Prêche (site internet).